Hip Hop

Publié le par Fettouk Noura

Hip Hop entre l'identification…et la liberté!

                           

  Hip Hop est une vague étrangère, d'origine américaine, qui  vient  de  s'incorporer chez les jeunes marocains.Il s'agit d'une identification à une catégorie spécifique de la jeunesse américaine.Car cette vague est considérée comme étant une révolution contre la société et le gouvernement américains.  Après des témoignages de diverses catégories sociales marocaines, on a pu aborder de plus proche ce phénomène: Khalid, fonctionnaire âgé de  38 ans, affirme:"Bladna khasha  khadma     machi  had tkharbik".Quant  à Sallah, un  jeune  âgé  de 23  ans, annonce:"Hip Hop est est un nouveau rythme original qui traite des sujets purement marocains tels:le terrorisme, la corruption, le chômage. En fait, il vaut mieux écouter leur musique au lieu de se suffir de danser .Car il s'agit d'une june génération cultivée de belles voies , elle  incorpore  la  musique  occidentale  avec  le Hip Hop. Elle a de véritables  talents  tels: "Lafnayar" et "Casa cro". Parmi  ces   chanteurs, il y a  des licenciés. Alors, il faut que des sociétés de production en prennent en charge".   En effet, la partie majeure de la société marocaine n'arrive pas encore à admettre cette vague étrangère par rapport à leur culture arabo-musulmane. Probablement, ce refus  est  dû  à ce  que  ces chansons  utilisent  des  mots  indécents  comme ceux entendus quand il s'agit de draguer des filles dans la rue.   Par ailleurs, quant on a interviewé "Youssef", un jeune vendeur des CD dans  un quartier populaire "Azib Darîi", il nous a confirmé:"Le marché de Hip Hop connaît une ambiance chez la jeunesse marocaine .Mais, il a ajouté:"Lkin    ana    maâandich mâah!".Tandis que "Ibrahim, licencié en droit, n'aime pas écouté ce genre musical à l'exception des chansons du jeune "Bir".En revanche, il aime écouter les groupes  de "Rap" anglais tel: "Snop".Et il a ajouté:"La propagation de ce genre musical est dû à la mondialisation .En outre, le monde est devenu, grâce aux moyens de communication , semblable non pas à un petit village mais plutôt  à  un   sallon. Avrai dire, "Hip Hop" exprime le malaise quotidien et les problèmes propres à cette catégorie de la jeunesse marocaine .Ainsi, il faut  que  des  sociologues et  des  psychologues  analysent le discours véhiculé par ces chansons pour détecter comment ils influent  sur l'esprit  et l'affection de cette catégorie la plus représentative   du  pyramide  de  la  population marocaine. En fait, quelle que soit    la nature      des mots   et du discours véhiculés par ces chansons,"Hip Hop" demeure un moyen d'expression à respecter puisqu'il transmet fidèlement , bien qu'il soit choquant, les problèmes et le malaise quotidien d'une large partie de la  . marocaine problèmes et le malaise quotidien d'une large partie de la jeunesse                                              
FETTOUK NOURA                  
             

Publié dans CULTURE

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

marwa 05/02/2007 14:34

merci pour ce sjet!!!!
moi chui un fille de 15ans et je vois que le hip hop et le top chez nous les jeunes et que nos parents n'aiment pas ce style car  chaque génération elle a son spéciale style  et qu' ils n'aiment pas aussi notre style d'habille et notre style de pensé  et il y en a des choses que ne les trouvons trop simple au contraire de nos parents et je crois que c normal
j'éspere que nos parents  et notre société  nous bien comprient

Hicham 01/02/2007 01:04

Ils ont tous le droit de faire n'importe quoi a condition de laisser les autres libres a voir et entendre a ce qu'ils aiment, moi j'aime chabi, et pas n'importe quel chabi, selment lhasbaoui que Asfi est son terretoire, mais j'ai beaucoup aime ce que le groupe tiraline ont presente, c vrai que leur style est un du rap et du R&B mais en meme temps on peut sentir que c qlq chose qui vient de nous.

Ibrahim 28/01/2007 18:12

Sujet Très intéressent, et  étant jeune marocain aussi qui aime non seulement  voir  et applaudir ou protester mais aussi  analysé les phénomènes sociale dans notre pays  selon ma propre  vision bien sur, je dois exprimer une état de mélancolie vis-à-vis ces phénomènes intrus a notre société vu ces spécificités qu’il faut toujours respecté,  sert que ce hip hop et une culture qui est venue  de très  loin et qui a ces origines ces propres circonstances dont il a apparu et que nous respectons, mais sachant bien que chaque société a ces spécificités et il ne faut pas prendre les chose par ingénuité. Nous avons nos problèmes et nos prodiges, nous avons le droit de les entretenir et traité mais selon nos principes socioculturels, comme a dit un  sage indien « il faut traité les événements indiennes par les réalités indiennes. 

sanaa 28/01/2007 15:46

oui,mé tu trouv pa ma chere dounia ke le malaise conduit souvent a la folie?

dounia 18/01/2007 21:29

machtlek mamalaise, c'est une folie...excuse moi mais j'ai horreur du hip hop